« "C’est bien à une création apte à rendre compte de l‘évolution de notre civilisation, apte à l’analyser, à interroger ses rapports au monde ou à l‘Histoire" comme l’écrit Olivier Cohen, qui était proposée sur un très beau plateau s’ouvrant sur agréable « petite » salle (comble). Les créateurs du lieu ont un objectif : "Sans vouloir proposer un théâtre uniquement politique, il semble indispensable de valoriser des dramaturgies, des poésies constituant un véritable acte total, interrogeant notre réalité dans sa complexité et son ambiguïté" (…) Perdus pour eux-mêmes, clichés incertains pour un montage dont ils ne maîtrisent rien, ils restent malgré tout lucides. Au moment décisif, celui de l’assaut final et de leur inéluctable fin, ils savent que l’écran ne s’éclairera pas de leurs derniers sauts de bravoure assassine d’ennemis pourtant "frères d’armes" qu’ils vont jusqu’à désirer parfois (…) Leurs corps morcelés et leurs cendres dispersées ne seront pas montrés mais seulement évoqués par le Messager pendant que le Politique pourra, proprement, leur rendre le cynique hommage des mauvaises causes perdues. La monstruosité devient alors système (…), une étrange résonance avec les temps présents. »
blog de Daniel Chaize, élu à Montreuil

« Cette pièce parle de l’Humain. L’humanité dans toute sa complexité. Ni beau, ni laid. Ni bon, ni mauvais. L’Homme est tour à tour et à la fois doux, pathétique, monstrueux, cruel, attendrissant, drôle, complexe. Bref, texte, dispositif scénique et mise en scène, rythme de la pièce et comédiens permettent de mener cette production-laboratoire à merveille, sans aucune faille. Originalité, force, nouveauté, beauté, humanité dans toute sa complexité, émotions diverses, réflexion, Spécimens humains avec monstres est LE spectacle à voir cette saison, même pour un public non-averti. Dépêchez-vous, il ne reste plus que deux soirs ! »
TELERAMA SORTIR - Élise Basso

retour à Spécimens humains avec monstres