©Suko Lam


Décembre 1996
Théâtre Le Proscenium (Paris)

QUATRE FEMMES
D’après "Trois Sœurs" d'Anton Tchekhov

Mise en scène, adaptation et scénographie: Urszula Mikos
Avec : Isabelle Adam, Christine Bougeart, Joanne Dasoul

Olga, Macha, Irina, les trois sœurs Prosorov, vivent depuis onze ans dans une petite ville de garnison, dans l’est de la Russie. Elles ont autrefois quitté Moscou, la cité où elles sont nées. La pièce commence un an après la mort de leur père. Le séjour en province a perdu son sens, le souvenir du temps passé à Moscou submerge l’ennui de la vie quotidienne et culmine dans un cri « A Moscou! ».

Cette adaptation des « Trois Sœurs » est née d’une comparaison entre les personnages de Tchékhov et ceux de Beckett. D’une certaine manière, l’auteur irlandais poursuit l’œuvre du russe. Si l’on se demande: que deviennent les trois sœurs après la fin de la pièce, on trouve un début de réponse dans « Berceuse », « Pas » ou « Dis Joe ».

Ici, le déroulement dramatique est centré autour des quatre femmes: trois sœurs condamnées à être ensemble avec leurs passions refoulées, leurs illusions perdues et une quatrième femme, intruse dans ce monde clos, rejetée, mal accueillie – ne serait-ce qu’a cause de leur manque de force, de leur incapacité à communiquer.

retour aux spectacles