Production: Théâtre Le Proscenium
2002

MANQUE
de Sarah Kane

Scénographie et mise en scène : Urszula Mikos
Avec: Anne- Sophie Juvénal, Sebastien Siloret, Anne Béziel, Nicolas Bonneau

Quatre figures interprétées par quatre acteurs. Comment retranscrire l’universalité de ces archétypes sans trahir la singularité charnelle qui émane de ces quatre "lettres"? Quatre êtres à l’existence apparente et qui se mélangent parfois jusqu’à n’en plus former qu’un seul, jusqu’à se dissoudre dans le même corps. Monologues mentaux et intérieurs, ponctués de paroles adressées à l’autre, traversés par des bribes de souvenirs ou quand le langage devient contamination. 
D’un point de vue social cela s’apparente à une perte d’intégrité, une négation de la personnalité. L’individu, bombardé par les conventions et la masse médiatique perd alors son autonomie et devient dépendant. Une solitude exposée à la multitude, une multitude qui le condamne à la solitude.

«Manque» est une représentation de l’homme tragique contemporain, un manque qui se révèle à travers une violence refoulée, à travers l’explosion d’une liberté mal comprise, jusqu’à chercher l’oubli dans le néant.

retour aux spectacles