Meilleure création théâtrale de l’année 1997 Jury « Baladins des petites Scènes » SACD
Grand prix spécial du jury de Etudiants et Théâtre – Théâtre Nanterre-Amandiers
Création octobre/décembre 1997 au Théâtre le Proscenium
reprise en janvier 1998 au Théâtre de Gagny et Saint-Brice.
Avec le soutien de Shake Vision, de la COGEDEP, de la Mairie du XIème, de la Chaîne Spectacle Aide à la reprise du Thécif - Conseil Régional d’Ile-de-France

ANTIGONE A NEW YORK
de Janusz Glowacki

Traduction: Olivier Cohen, Urszula Mikos
Mise en scène: Urszula Mikos
Scénographie: André Acquart
Collaboration artistique: Olivier Cohen
Costumes: Kinga Kozakowska
Avec: Chantal Lavallée, Bruno Pesenti, Yves-Robert Viala, Patrick Baty

////////////////////////////////////////////////////

Aide à la création d'Arcadi et soutien du JTN
du 3 au 20 mars 2008
Théâtre Le Proscénium (Paris)

ANTIGONE A NEW YORK
de Janusz Glowacki

Traduction : Olivier Cohen et Urszula Mikos
Mise en scène : Urszula Mikos
Scénographie: Arnaud Rabier
Costumes : Julie-Anne Grostabussiat
Avec : Bruno Pesenti, Lise Mauisson, Régis Ivanov, David Ayala (sur vidéo)

Dans un parc new-yorkais, Anita, une SDF porto-ricaine, refuse que son ami soit enterré dans une fosse commune. Avec deux compagnons d’infortune, elle organise le vol du corps pour l’enterrer dans sa demeure - leur parc. De cette pathétique anecdote, Glowacki fait un portrait poignant de l’absolue pauvreté. Il mêle humour et pénétration pour défendre les laissés-pour-compte, pour montrer la difficulté mais aussi l’héroïsme à exister, à « être là ». Le mariage de l’actuel et de l’universel, du social et du poétique, donne à "Antigone à New York" une complexité rare qui rappelle les grands textes tragiques.

Auteur, romancier, scénariste et essayiste polonais, Janusz Glowacki est l'auteur de huit pièces de théâtre. Il vit et travaille à New York depuis 1981. Longtemps interdite en Pologne, son oeuvre connaît aujourd'hui un succès international. "Antigone à New York" a été classée parmi les dix meilleures pièces de 1993 par le Time Magazine.

/ la presse en parle /

retour aux spectacles